IMMOBILIER • COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE

À LA UNE

Les conditions se sont détériorées pour le secteur immobilier comme pour les marchés financiers au sens large. Sur la plupart des marchés, les coûts de financement de l’immobilier se sont rapprochés, ont atteint ou dépassé les rendements de pointe actuels en raison des hausses de taux d’intérêt des banques centrales. En conséquence, les volumes de transaction ont diminué dans le monde entier, les vendeurs et les acheteurs ayant des attentes différentes en matière de prix. Un mouvement de hausse des rendements immobiliers est en cours et la plupart des investisseurs adoptent une attitude attentiste.

PUBLICITÉ

LES RUBRIQUES

Combien consomme le parc immobilier vaudois? La Banque cantonale vaudoise (BCV) a posé la question au CREM, le centre de recherches commun à la Ville de Martigny et à l’EPFL. Les résultats, publiés la semaine dernière, indiquent que le chemin pour atteindre le «zéro carbone» en 2050 sera long. Le manque de professionnels formés n’est pas le moindre des obstacles à franchir.
Sur les marchés alpins suisse et français, le prix moyen a augmenté de 5,8% contre 4,6% l’an dernier. Un sommet jamais atteint depuis 2014. Pour la deuxième année consécutive, les stations suisses, Crans-Montana et St Moritz en tête, ont dépassé leurs voisines françaises, qui affichent leurs meilleures performances en Haute-Savoie, avec Les Gets et Morzine. Tels sont les constats tirés du dernier Rapport annuel de Knight Frank, l’une des plus prestigieuses références de l’immobilier de luxe au monde, dont Naef Prestige est partenaire.

PUBLICITÉ

LES RUBRIQUES

FINANCE IMMOBILIÈRE

LES CHRONIQUES DE CGI CONSEILS

PUBLICITÉ

CARRIÈRE ET FORMATION

ARTICLES DES RUBRIQUES

PUBLICITÉ