/

Genolier Innovation Hub

Un nouveau site international de recherche est né

24 Nov 2021 | Articles de Une

Créée en 1972 par une duchesse italienne, la clinique de Genolier/VD, dont la renommée dépasse les frontières de la Suisse, va devenir un nouveau site international de développement dans le domaine médical.

C’est inédit et exclusif dans «l’écosystème médical suisse»! le Genolier Innovation Hub incarne une nouvelle dynamique biomédicale, entre la recherche et l’application clinique. Dans deux ans, cette plate-forme dédiée à l’innovation, à la recherche et au développement, ainsi qu’à la formation, accueillera des sociétés et des chercheurs actifs dans tous les domaines de la santé: medtech, pharma et biosciences. Sa véritable valeur ajoutée? Un lien opérationnel direct et un gain de temps entre la recherche menée au sein des sociétés et des laboratoires et l’application aux patients dans le cadre de tests et d’essais cliniques. Les chercheurs et les entreprises impliquées profiteront d’un pôle d’échanges et de synergies entre l’ensemble des acteurs du secteur, médecins et patients, cliniques et hôpitaux, universités et hautes écoles de Suisse et d’ailleurs, ainsi qu’avec l’ensemble du Genolier Innovation Network, organisation dont la mission principale sera de faciliter la mise en œuvre de projets de recherche et développement en milieu clinique.
La première pierre du projet Genolier Innovation Hub a été symboliquement posée le 15 novembre. Le Genolier Innovation Hub va devenir l’un des premiers centres de référence multidisciplinaire pour l’innovation, accueillant tous les acteurs impliqués dans le développement de technologies dans la santé. Il a pour double vocation de se concentrer non seulement sur toutes les phases du processus d’innovation, mais de faciliter particulièrement le transfert de l’expérimentation préclinique vers une application pratique, par exemple sous la forme d’essais cliniques, de tests de dispositifs médicaux en conditions réelles, de commercialisation de produits ou de formation du personnel médical et non médical.
Le Genolier Innovation Hub accélérera l’accès des patients aux derniers produits, technologies et services et travaillera en étroite collaboration avec les réseaux de cliniques et hôpitaux. Le pôle d’innovation est ouvert à tous les domaines de la médecine. «Nous étions un peu arrivés au bout des possibilités du terrain, constate Antoine Hubert, président du Genolier Innovation Hub, rappelant que le dernier plan de zone remontait à 1975. «En fondant ce Hub, nous voulons créer un écosystème médical qui contribuera activement au progrès de la médecine en offrant un accès privilégié aux traitements innovants et à une meilleure prise en charge pour les patients», poursuit-il.
Avec 10 000 m2 de surface au sol, le Genolier Innovation Hub répond à tous les besoins des entreprises, des chercheurs et des développeurs: outre des espaces de bureaux et de laboratoires, des salles d’opération fonctionnelles, des salles d’imagerie médicale et des bunkers de radiothérapie, le bâtiment offrira de nombreux espaces pour des réunions et du travail en réseau. «Avec un bâtiment, convivial et chaleureux, nous n’aurons pas forcément l’impression de nous trouver dans une clinique», relève l’architecte Gabriele Rossi, d’Archilab SA. Le lieu dédié à l’innovation comprendra également un auditorium de 300 places. Il proposera des services de gestion, d’administration et de consulting.

Pose de la première pierre du Genolier Innovation Hub.
De g. à dr.: Antoine Hubert, Président du Genolier Innovation Hub; Philippe Leuba, Conseiller d’Etat et chef du Département de l’économie, de l’innovation et du sport du canton de Vaud; André Darmon, syndic de la commune de Genolier et Raymond Loretan, président du Conseil d’administration de Swiss Medical Network.
Le début d’un grand chantier: l’ouvrage sera livré à l’automne 2023.

Réseau international

Des entreprises rayonnant au niveau international, comme Accuray et Raysearch, sont déjà parties prenantes au nouveau centre d’innovation et y installeront des centres de recherche et formation internationaux. En collaboration entre autres avec Biopole SA, la Haute Ecole La Source et SITEM SCC, les premiers partenaires sont déjà impliqués, gage de proximité et d’échanges interactifs importants avec les universités, les start-ups, les incubateurs et les acteurs de l’innovation.
La réalisation de cet ouvrage emblématique a été confiée à l’entreprise générale Roof SA. L’ouvrage, dont la construction débute, devrait être livré et opérationnel dès l’automne 2023. Le coût total du projet est estimé à 100 millions de francs, dont 60 environ pour la construction, le tout investi par des privés. «L’innovation n’est pas un but en soi, mais permet d’atténuer les souffrances et de prolonger la vie», a déclaré lors de la cérémonie officielle le conseiller d’Etat vaudois Philippe Leuba, en charge du Département de l’économie, de l’innovation et du sport.

 

Valérie Duby

GROS PLAN

Un peu d’histoire

 

Située face au Mont-Blanc, dominant le bassin lémanique, au pied du Jura, à une altitude de 640 mètres, la clinique de Genolier jouit d’un panorama et d’une situation exceptionnels, à proximité de Genève et de Lausanne. C’est une noble italienne, la duchesse Di Cassano, qui avait choisi ce site en vue d’en faire un centre de repos et d’amaigrissement en 1972. Ce projet n’ayant pas bénéficié du succès escompté, la duchesse a fait appel au professeur Charles Hahn, grand spécialiste de chirurgie cardiaque, et la Clinique de Genolier a ainsi rapidement acquis une renommée européenne en matière de chirurgie cardio-vasculaire, dans les années 80. En 1992, l’établissement se voit doté du bâtiment sud et se diversifie au niveau médical, avec l’introduction d’un centre de compétence en oncologie, une première en Suisse. Trois ans plus tard, la clinique devient le premier centre de radiothérapie et d’oncologie de Suisse. Elle sera reprise en 2002 par Genolier Swiss Medical Network.

$

EXPLOREZ D'AUTRES ARTICLES :

Tribune du MCEI

Tribune du MCEI

Quentin Verne/Quentin Verne, créateur du subtil gin genevois LVX, Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des entreprises romandes, et...