/

Marie Barbey-Chappuis et Steven Meyer

Tribune du MCEI

9 Mar 2022 | Articles de Une

Marie Barbey-Chappuis, conseillère administrative de la Ville de Genève, et Steven Meyer, associé et directeur général de Zendata Cybersécurité, ont récemment été les hôtes de déjeuners-débats du MCEI (Marketing Communications Executives International), association présidée par Frédéric Hohl.

Marie Barbey-Chappuis: Genève, ville de sport

Élue en pleine crise de la Covid, il a fallu à «MBC» prendre rapidement des décisions, faire face à un contexte inédit et inventer une offre sportive compatible avec la pandémie.
Le sport vit et évolue avec son temps, c’est un reflet de notre société.
Le débat sur l’égalité homme/femme s’est ainsi invité dans le monde du sport, par exemple au niveau des primes attribuées aux vainqueurs. On a vu avec la Covid à quel point avoir une activité sportive était essentielle. Avec la pandémie, de plus en plus de personnes pratiquent leur activité sportive en dehors des clubs. Les collectivités publiques doivent s’adapter à cette évolution en proposant de nouvelles possibilités, notamment avec la promotion des sports urbains. Il s’agit de faciliter le plus possible la pratique du sport, en proposant des infrastructures adéquates pour faire de l’espace public une salle de sport. Genève doit profiter de ses avantages, notamment du lac et de ses espaces de verdure, pour inciter les gens à pratiquer une activité physique.
C’est dans cette logique que de nombreux cours gratuits, accessibles sans inscription, ont été proposés dans divers lieux emblématiques de la ville comme l’île Rousseau. Des activités ciblées, destinées aux jeunes, mais aussi aux personnes plus âgées.
Durant des années, le sport a été un parent pauvre, puisqu’il couvre à peine 2% à 3% du budget global d’investissement de la Ville. Pour inverser la tendance, un nouveau centre devrait être inauguré aux Eaux-Vives en 2024. Pour la première fois, un centre sportif se situera au cœur de la ville. L’aménagement de la halle de tennis du Bois-des-Frères, ainsi que la rénovation du Centre sportif du Bout-du-Monde, suivront. D’ici à 2030, Genève va investir 300 millions de francs pour rénover ses infrastructures sportives.

Steven Meyer: «Ne soyez pas cybervictime!»

Toutes les deux minutes, une personne meurt dans le monde d’un accident de voiture, pourtant il existe des éléments techniques (airbag, ceinture, etc.) pour limiter les décès. Il en va de même en ce qui concerne la cybersécurité: il est possible de circonscrire les risques. Le World Economic Forum estime que les coûts globaux de la cybercriminalité au niveau mondial se montaient à quelque 6000 milliards de dollars en 2021 et l’agence de cybersécurité européenne considère que 10 milliards d’euros de rançons ont été payés en 2019. Cette activité est devenue la plus rentable pour les criminels. Elle rapporte plus que le trafic de drogue, la prostitution et la vente d’armes cumulés.
Les hackers rentrent dans vos systèmes pour voler et crypter vos données, puis vous demandent une rançon pour débloquer vos informations, faute de quoi elles seront publiées sur le darknet. Cette activité n’est pas le fait de personnes isolées. Il s’agit de criminels organisés, structurés, avec des «bureaux» partout dans le monde. Très professionnels, les pirates offrent un service support, qui fournit une aide pour acquérir la cryptomonnaie nécessaire au paiement de la rançon!
Tous les types d’entreprises sont visés. Les PME n’ont pas forcément une cellule spécialisée dans la protection informatique, mais surtout ont des connexions avec de gros clients ou fournisseurs. Près de 60% des PME victimes d’une cyberattaque font faillite.
Il est essentiel d’être bien protégé. En effet, un hacker ne va pas perdre trop de temps à chercher une faille dans votre système. Il a la même logique qu’un cambrioleur qui va s’attaquer à la porte la moins sécurisée plutôt que de tenter de forcer une entrée blindée. Beaucoup de monde pense que Genève est une ville sûre, mais on oublie de sensibiliser les employés et les patrons face au risque informatique. Dans 80% des cas, c’est une erreur humaine qui ouvre la porte au piratage.

 

Résumés de Luigino Canal, membre du MCEI. Informations: www.mcei.ch

$

EXPLOREZ D'AUTRES ARTICLES :

Tribune du MCEI

Tribune du MCEI

Quentin Verne/Quentin Verne, créateur du subtil gin genevois LVX, Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des entreprises romandes, et...