Au fil des jours et d’une amitié naissante, Georges et Albertine profitent, aussi souvent que possible, de sorties au bord du lac.

/

A la cafétéria de l’EMS Plantamour

Quand Georges rencontre Albertine

12 Oct 2022 | Articles de Une

L’Association des Résidences Notre-Dame regroupe trois établissements médico-sociaux, dont l’EMS Plantamour. Première résidence créée en 1921, cette structure était tenue par des sœurs dans le but de recueillir les aînés du quartier des Pâquis qui ne pouvaient subvenir à leurs besoins. Aujourd’hui, c’est un lieu de vie, fraîchement rénové, situé en plein centre de la ville, à quelques pas du bord du lac, et qui bénéficie de toutes les commodités. Une belle romance y est née, relatée en ces quelques lignes.

Nouvellement installé à l’EMS Plantamour, Georges est perdu dans ses pensées, encore un peu troublé de ce changement de vie qui est en train de se jouer. Albertine est confortablement installée dans son fauteuil à la cafétéria et lit tranquillement son journal préféré. C’est un peu hésitant que Georges aborde Albertine et entame la discussion: «Salut, quel est ton prénom? Moi c’est Georges. Je viens d’arriver et à vrai dire, je suis un peu inquiet. Et toi, tu es là depuis quand?». «Je m’appelle Albertine et je suis chez moi ici depuis maintenant un an et demi».
«Ça fait longtemps!», s’étonne Georges. «Tu rigoles, s’exclame Albertine, si j’avais su, je serai venue bien plus tôt. Si tu savais comme ça a été difficile après la mort de mon mari; je marchais difficilement, je n’arrivais plus à faire à manger, j’ai même oublié le feu sous la casserole».
Ebahi, Georges regarde Albertine. Lui aussi a de la peine à se déplacer: «Moi, c’est cette fichue canne qui m’ennuie. Je ne peux plus me débrouiller tout seul. Je n’arrive pas à porter même un verre d’eau sans tout renverser. Je ne voulais pas venir dans une institution, ça m’effrayait. Et puis la nuit où j’ai fait cette mauvaise chute, je suis resté comme ça par terre pendant des heures. J’ai cru que c’était fini pour moi, que plus jamais je ne reverrai mes amis».
Albertine lui donne un coup de coude. «Eh bien tu vois, l’avantage ici c’est que tu es en sécurité! Le personnel est attentif et présent lorsque tu as besoin d’aide. C’est vraiment rassurant! Moi, je n’ai plus à me préoccuper de faire à manger ou de m’inquiéter si j’ai oublié d’acheter du pain ou du lait, sans compter le ménage dont je n’ai plus à me soucier. Et si je veux voir du monde, je croise toujours quelqu’un avec qui discuter». George, songeur, finit par s’exclamer: «En fait, tu changes d’endroit, mais tu es chez toi sans les contraintes de ce qui était devenu pénible à la maison!».
Au fil des jours et d’une amitié naissante, Georges et Albertine profitent, aussi souvent que possible, de sorties au bord du lac.

Un lieu de vie, fraîchement rénové, situé en plein centre de la ville.

EMS Plantamour
7, rue Philippe-Plantamour
1201 Genève
Tél. (+41) 22 906 96 96
info@notre-dame.ch
www.notre-dame.ch