Le nombre de transactions immobilières en Suisse montre des signes de stabilisation.

/

Marché immobilier - Selon Realadvisor

Le marché suisse confirme sa solidité

1 Mai 2024 | Articles de Une

Une hausse des prix de 0,3% pour les maisons et de 0,4% pour les appartements sur les trois premiers mois de l’année, avec des disparités régionales montrant des cantons à faible fiscalité comme Zoug (+2%), Uri (+1,5%) et Schwyz (+1,4%) qui affichent les plus fortes augmentations des prix des maisons, tandis que Genève et Bâle ont connu des baisses. Tels sont entre autres les constats du «Baromètre immobilier» de Realadvisor, principale plate-forme numérique d’évaluation immobilière suisse.

La baisse des taux d’intérêt par la BNS et la pénurie persistante de biens devraient soutenir la reprise dans les mois à venir, estiment les analystes de Realadvisor. L’étude trimestrielle détaille l’évolution des prix de l’immobilier résidentiel dans toutes les agglomérations du pays. Le marché a fait preuve de résilience au premier trimestre 2024, avec une légère hausse des prix des propriétés et une stabilisation du volume des transactions. Les perspectives pour les mois à venir sont plutôt positives.
Le premier trimestre 2024 a été marqué par une légère croissance des prix des propriétés sur le marché immobilier suisse, avec une hausse de 0,1% pour les maisons et de 1,3% pour les appartements, par rapport aux douze derniers mois. Cette tendance s’est accélérée au cours du trimestre, avec des augmentations trimestrielles de 0,3% et 0,4% respectivement.
Des disparités régionales, on l’a dit, sont toutefois observées. Lausanne (+1,2 %), et Berne (+1,1) enregistrent les plus fortes hausses des prix des appartements, tandis que Genève et Zurich affichent une croissance plus faible (+0,1 %). Concernant les maisons, des baisses de prix sont constatées à Genève et Bâle (-0,2 % et -0,3 %), contrastant avec les hausses modestes observées à Berne (+0,6%) et Zurich (+0,2%).

Cantons à faible fiscalité
performants

Les cantons à faible fiscalité, tels que Zoug, Schwyz, Uri et Glaris, se distinguent par une performance remarquable, avec des gains immobiliers importants (maisons: Zoug (+2%), Uri (+1,5 %), Schwyz (+1,4 %); appartements: Glaris (+2,3 %) et Schwyz (+2,3 %)). Cette tendance s’explique par l’attrait croissante de ces régions pour les entreprises et les particuliers, en raison de leurs politiques fiscales favorables.
Le nombre de transactions immobilières en Suisse montre des signes de stabilisation, avec une légère baisse de 3% à l’échelle nationale sur les derniers 12 mois. À Genève, le nombre de transactions a suivi une tendance similaire, diminuant de 2%. La récente baisse des taux d’intérêt par la Banque nationale, ainsi que la pénurie persistante de biens immobiliers, devraient cependant soutenir la reprise du marché dans les mois à venir. En outre, avec des banques offrant des taux d’intérêt hypothécaires à 10 ans en dessous de 2%, l’économie de la propriété est devenue très attrayante pour les acheteurs dans la plupart des régions.
Jonas Wiesel, cofondateur de RealAdvisor constate: « Les perspectives pour le marché immobilier suisse sur les douze prochains mois sont positives. Si les réductions de taux prévues se concrétisent, nous pouvons nous attendre à une augmentation du nombre de transactions et à une hausse des prix».

 

François Berset

GROS PLAN

RealAdvisor a pour mission de rendre l’immobilier plus efficace et transparent. La société offre l’outil d’estimation immobilière en ligne le plus fiable et le plus utilisé en Suisse, avec plus d’un million de visiteurs par mois. Aujourd’hui, un propriétaire sur trois estime la valeur de sa maison sur la plate-forme avant de la vendre. La start-up est également active en France, en Espagne et en Italie.
Dans un marché jusqu’ici opaque et en retard technologiquement, RealAdvisor utilise internet et l’intelligence artificielle pour rendre le marché plus transparent en démocratisant l’accès à l’information immobilière. Créée en 2017, RealAdvisor emploie quelque soixante collaboratrices et collaborateurs. Plus de 500 000 estimations immobilières sont réalisées annuellement sur la plate-forme.
www.realadvisor.ch

EXPLOREZ D’AUTRES ARTICLES :