Anne-Sophie Dunand-Blaesi, Directrice générale d’Aprotec SA.

/

APROTEC SA

La meilleure voie pour sauver des vies

16 Mar 2022 | Articles de Une

Ils sont discrets en temps normal, mais visibles en cas de besoin. Les panneaux lumineux indiquant les sorties de secours sont partout – dans les magasins, les cinémas, restaurants, écoles, parkings, etc. – sans qu’on y prête forcément attention. Jusqu’au jour où un incendie se déclare. Les équipements de secours et sécurité d’Aprotec font partie de notre quotidien depuis plus de soixante ans. Découverte d’une société familiale genevoise et d’un domaine d’activité encore peu connu.

En cas d’évacuation, l’éclairage de sécurité est essentiel. Les «blocs de secours», ces petits boîtiers dotés de bonshommes verts, peuvent sauver des vies en guidant les personnes en cas d’incendie. Le but est de garantir un balisage rapide et efficace, pour mener les individus vers la sortie d’un bâtiment, même en cas de coupure de courant. Leader suisse dans le domaine, Aprotec assure toute la chaîne de production, de l’étude du projet à la vente du matériel, en passant par la fabrication, la mise en service ou encore le suivi de la conformité des installations. A relever qu’en Suisse, les panneaux sont soumis à des normes très strictes, en termes de nombre, de hauteur, de luminosité, de couleur, etc. Aprotec a équipé, entre autres, l’ONU, les Hôpitaux universitaires de Genève, Confédération Centre, le quartier de l’Etang…et l’Arc de Triomphe à Paris.

Grandir tout en perpétuant l’ADN de l’entreprise

«C’est mon grand-père Eugène Blaesi qui a fondé Aprotec en 1958, raconte son actuelle directrice générale, représentant la troisième génération, Anne-Sophie Dunand-Blaesi, fille de Michel Blaesi. Notre siège social et nos ateliers se trouvent à Carouge; nous avons également des bureaux à Fribourg et une antenne au Tessin». S’imposer en tant que femme dans l’industrie du bâtiment n’est pas une mince affaire, encore moins lorsqu’on est la fille du patron. Pour Anne-Sophie Dunand-Blaesi, diplômée en management et sciences économiques, cela a relevé du grand écart… en effet, la jeune femme a un parcours professionnel dans le luxe, plus précisément la cosmétique et la mode. Pour braver le défi, la tout juste trentenaire s’attelle, dès son arrivée chez Aprotec en 2015, à rencontrer chacun des 70 collaborateurs; elle retrousse ses manches et part sur le terrain. Car comprendre les ficelles de sa PME est fondamental pour déployer la bonne stratégie.
Si la belle histoire familiale d’Aprotec se poursuit, Anne-Sophie lui a certainement apporté une touche de féminité; elle a également transformé le style de management, le rendant plus collégial (Comité de direction). Mais les valeurs sociales restent bien présentes: l’atmosphère est conviviale et des événements du personnel sont régulièrement organisés, à l’image des sorties à la ruche – sponsorisée par Aprotec – dans la campagne genevoise.

Tissu économique et social
genevois

«L’éco-responsabilité a toujours été au cœur de nos activités, poursuit Anne-Sophie Dunand-Blaesi. Les matériaux sont sélectionnés avec soin, la très grande majorité de nos produits sont fabriqués en Suisse et nous veillons coûte que coûte au recyclage des composants. Ces efforts nous ont valu la labellisation SwissMade en 2012. Nous avons en outre demandé un audit RSE à un organisme indépendant». Mais la directrice générale d’Aprotec n’entend pas s’arrêter là: elle a récemment créé une Green Team, chargée de mettre en œuvre des idées de durabilité et de conduire l’entreprise vers les labels exigeants que sont Swiss Triple Impact (STI) et B Corp. Aprotec participe également au programme de la «Fabrique circulaire», qui accompagne les PME sur le chemin de l’économie circulaire. Enfin, l’entraide est un engagement fort d’Aprotec qui emploie des personnes en insertion sociale et soutient de jeunes entrepreneurs, sportifs et artistes locaux. Aucun doute: un souffle d’énergie positive traverse cette entreprise familiale de trois générations!

 

Carla Angyal

Aprotec SA – Siège
Avenue Vibert 19 – 1227 Carouge – Suisse
Tél. 0800 343 813 – info@aprotec.ch
www.aprotec.ch

$

EXPLOREZ D'AUTRES ARTICLES :

Tribune du MCEI

Tribune du MCEI

Quentin Verne/Quentin Verne, créateur du subtil gin genevois LVX, Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des entreprises romandes, et...