Le premier projet prévoit la construction d’une route de 3,5 kilomètres avec deux ponts, comme un trait d’union entre le sud de l’agglomération de Fribourg et la jonction autoroutière de Matran.

/

INFRASTRUCTURES - Mobilité et énergie photovoltaïque

Deux projets fribourgeois en cours de réalisation

8 Mai 2024 | Articles de Une

A la suite de la mise à l’enquête publique et au traitement de 110 oppositions et 5 courriers de remarques, le projet de route de liaison Marly–Matran – dont notre journal a parlé dans son édition N° 117, du 10 avril 2024 – nécessite des compléments et des adaptations. Pour financer ces travaux supplémentaires, le Conseil d’Etat fribourgeois a demandé en conséquence au Grand Conseil un crédit additionnel de 3,45 millions de francs.

Le crédit additionnel est avant tout nécessaire pour réaliser des études du sol supplémentaires, pour compléter les études de trafic et le rapport d’impact sur l’environnement et pour permettre des mesures d’accompagnement. Il servira également à financer des travaux de remaniement parcellaire et le traitement des oppositions et des recours.
Le projet prévoit la construction d’une route de 3,5 kilomètres avec deux ponts, comme un trait d’union entre le sud de l’agglomération de Fribourg et la jonction autoroutière de Matran. Il répond à la volonté du Grand Conseil et du Conseil d’Etat de soulager l’itinéraire «Marly – Route de la Fonderie – Route de la Glâne – jonction autoroutière Fribourg-Sud/Centre» d’une partie du trafic individuel motorisé pour donner la priorité aux transports publics et à la mobilité douce dans ce secteur. Le projet avait été mis à l’enquête publique le 11 décembre 2020. Le projet complété devra être publié dans le cadre d’une mise à l’enquête publique complémentaire au cours de cette année encore.

Le second projet prévoit une structure couverte
de panneaux solaires posée au-dessus de la chaussée de l’H189.

Un projet de couverture photovoltaïque

La Direction fribourgeoise du développement territorial, des infrastructures, de la mobilité et de l’environnement (DIME) a donné son feu vert à Gruyère Energie SA (GESA) pour l’élaboration d’un projet pilote de parc de production solaire photovoltaïque au-dessus de la route de contournement de Bulle (H189).
Le projet prévoit une structure couverte de panneaux solaires posée au-dessus de la chaussée de l’H189 et appuyée de part et d’autre des talus de la tranchée routière. La surface totale estimée est de 89 000 m2. Cet ouvrage permettrait de produire et de consommer localement 15 GWh d’électricité, avec une puissance de presque 14 MW. Le projet s’inscrit dans la ligne de la stratégie du Conseil d’Etat et de GESA en matière de transition énergétique.
Le projet fera l’objet, dans un premier temps, d’une étude de faisabilité approfondie. Dans un deuxième temps, un plan financier devra être établi, voire un avant-projet, ce qui permettra de déterminer les modalités de l’octroi d’un droit distinct et permanent (DDP). Le Service des ponts et chaussées (SPC) participera aux réflexions techniques, notamment concernant la compatibilité de l’exploitation de la route et de la future installation.

 

Laurent Passer

EXPLOREZ D’AUTRES ARTICLES :